Les épisodes...         

 

 

 

mardi 21 février 1967

 


Rita Harrington est examinée par le Dr Rossi après ses problèmes de souffle cardiaque. Betty change son fusil d'épaule. Sandy et Rodney ont une discussion intime...


 

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

17,5 millions de téléspectateurs

soit 25,4 %

 

 

 

HOME

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Aujourd’hui, Rachel Welles est une jeune fille confuse et malheureuse. Pendant des semaines, elle attendait avec impatience le retour du Dr Michael Rossi de New York. C’était son protecteur. Un protecteur très concerné. Maintenant il est revenu et a dit à Rachel qu’elle ne doit pas le considérer autrement que comme un ami.

 

INTRO

Rachel passe devant le Colonial Post Inn et la banque pour se rendre à la librairie.

 

 

SCENE 1

Rachel, portant le chiot, entre chez les Carson et parle à Constance. Elle lui raconte que le Dr Rossi a été froid et inamical avec elle, pas comme la première fois qu’elle est arrivée en ville. Constance excuse Michael en disant à la jeune fille qu’il est très occupé à s’installer à son nouveau poste de chef du personnel de l’hôpital. Cette nouvelle responsabilité est venue soudainement. Rachel lui dit que Rodney est un garçon très bien. Elle demande à Constance si elle peut lui en dire un peu plus sur le Dr Rossi après le souper ce soir.

 

 

SCENE 2

Le Dr Rossi examine Rita. Il lui parle de Rachel. Rita lui dit que Rachel leur a apprit un nouveau pas de danse. Concernant son diagnostic, il pense qu’elle souffre de fatigue intense. Il veut la voir toutes les semaines. Et plus de danse pour l’instant. Rita s’en va. Michael téléphone l’infirmière Raffer afin de lui dire d’inscrire dans le dossier de Rita qu’elle souffre probablement de sténose mitrale.

 

 

SCENE 3

Steven arrive près de l’entrée du manoir et discute avec Betty en haut des escaliers. Il lui dit qu’elle a l’air très bien. Il se rend ensuite à l’étage. Betty l’informe que Peyton veut lui parler avant qu’elle et Steven ne sorte dîner. Betty va donc voir le vieil homme. Il lui dit qu’il est temps pour elle de devenir la maîtresse de cette demeure. Il entend par là remplacer Hannah Cord en payant les factures, préparant les menus, engageant ou renvoyant du personnel. Peyton lui montre où se trouvent les registres. Il lui montre la liste des marchands avec lesquels il traite. Steven et Betty vont dîner en ville avec le banquier, le vieux Charlie Tomlinson. Peyton dit à Betty de saluer Regina Tomlinson.

 

 

SCENE 4

Chandler marche sur le quai et se rend à un téléphone public. Il compose le numéro de la Fabrique et demande à la secrétaire qu’il a un message pour Mr Harrington. Leslie lui dit de se présenter demain matin sur les docks pour un travail. Il ajoute qu’il ne veut plus que Chandler l’appelle par téléphone. « C’est vous le patron », répond Chandler.

 

Après avoir raccroché, Chandler se rend à la Taverne d’Ada Jacks. Il commande une bière. Après quelques indications de Chandler, Ada le reconnaît en tant que Jack Forrest. Mais il lui demande de l’appeler Chandler. Il voudrait un des sandwiches dont elle a le secret. Ada lui répond qu’elle ne sert plus de sandwiches depuis très longtemps. Il parle avec elle de Leslie et Eddie. Il demande si elle a des nouvelles d’Eddie. Chandler ajoute qu’Ada est sa seule amie. Ada lui répond qu’elle n’est pas son amie. Avant de payer et de partir, il lui dit qu’il la reverra très prochainement.

 

Dialogues de la scène 4

Un homme et une femme quittent la Taverne tandis que Jack Chandler entre.

 

CHANDLER : Excusez-moi.

 

ADA : Qui a-t-il ?

 

CHANDLER : Vous ne vous souvenez pas de moi, hein ?

 

ADA : Désolée.

 

CHANDLER : J’ai pris quelques kilos depuis, mais je ne pense pas avoir changé autant. Ca fait longtemps. Alors, vous ne vous souvenez pas ? Vous aviez l’habitude d’apporter des sandwiches à moi et Eddie dans l’arrière boutique… Vous vous souvenez, n’est-ce pas, Ada ?

 

ADA : Que vendez-vous, Monsieur ?

 

CHANDLER : Je ne vends rien. J’achète. Une bière. Vous avez fait de cet endroit quelque chose de très joli. On s’y sent à l’aise. Eddie aurait été content de ce que vous en avez fait. Mon prénom est Jack.

 

ADA : Je sais. Jack Forrest.

 

CHANDLER : En réalité, j’ai changé mon nom de famille. Je m’appelle Jack Chandler maintenant, Ada. J’ai une nouvelle vie.

 

ADA : Que voulez-vous ?

 

CHANDLER : Rien. Vous avez des nouvelles d’Eddie ?

 

ADA : Non, et je n’en veux pas.

 

JACK : C’est bon. Il est parti et il vous a laissé, n’est-ce pas ? C’était un drôle de type. Un peu bouffon, si vous voulez mon avis.

 

ADA : Ca fera 25 cents, Mr Chandler.

 

CHANDLER : Vous n’avez jamais vraiment apprécié les amis d’Eddie, n’est-ce pas ?

 

ADA : Et je ne les apprécie toujours pas.

 

CHANDLER : J’ai entendu dire que vous et Eddie aviez eu une fille. C’est vrai ?

 

ADA : Vous cherchez l’aumône. C’est ça que vous voulez ?

 

CHANDLER : Non, non. Je cherche l’un de ces sandwiches que vous aviez l’habitude de faire.

 

ADA : Je ne sers plus de sandwiches.

 

CHANDLER : Oh, c’est dommage. Ils étaient très bons. Avez-vous des nouvelles des gars ?

 

ADA : Non, je me suis débarrassée d’Eddie et de tous ces amis. Ecoutez, je fais très attention à qui entre ici. Un seul problème et vous sortez, pour de bon.

 

CHANDLER : Vous n’aurez aucun problème avec moi. Je suis simplement content de voir qu’après 20 ans, vous êtes toujours ici. Et je suis venu ici pour avoir une bière et un peu d’amitié. Allons, Ada, vous êtes probablement la seule amie que j’ai dans les alentours.

 

ADA : Tout ce qu’il y a pour vous ici, c’est de la bière.

 

CHANDLER : Vous allez aimez cela. Vous vous souvenez de Leslie Harrington, le type au nez cassé qui dirigeait la Fabrique à l’époque ? Et bien, ce même Harrington dirige toujours la Fabrique aujourd’hui. Les choses sont étranges, 20 ans plus tard, on discute travail. Et aujourd’hui, il m’a procuré un job.

 

ADA : Félicitations.

 

CHANDLER : Content de vous avoir revu Ada. Je vous reverrai très bientôt.

 

 

SCENE 5

Eli tape à la machine lorsque Elliot entre au Clarion. Eli écrit à un fournisseur pour lequel il a payé des factures pour des marchandises qu’il n’a pas encore reçues. Elliot veut se servir de la machine pour son édito. Eli lui dit que Rachel est une fille très gentille qui mérite beaucoup d’attention. Mais Elliot émet toujours des réserves sur la jeune fille et Eli ne manque pas de le lui reprocher.

 

 

SCENE 6

Sandy se rend au Shoreline Garage pour dire à Rodney qu’elle est dorénavant libre puisqu’elle demande le divorce. Il est clair qu’elle fait comprendre au jeune homme qu’elle est disponible pour lui. Rodney ne saute pas sur l’occasion. Il lui dit que Lee est un homme fort. Sandy l’informe que si ce n’était pas pour Rodney, elle sauterait dans le prochain bus et disparaîtrait de cette ville. Elle l’appelle Golden Boy et Rodney lui fait remarquer que Lee l’appelle aussi ainsi. Il ne veut pas travailler à la Fabrique, il veut être libre. Voyant qu’elle ne parvient pas à s’octroyer les faveurs de Rodney, elle promet de ne plus l’importuner.

 

 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Martin Peyton parle avec Steven Cord, Elliot Carson avec Rachel Welles, Rodney Harrington avec Sandy Webber.

 

MARTIN : Ne jamais essayer de substituer des sarcasmes pour sa propre assurance.

 

ELLIOT : Maintenant, je vais te le demander une nouvelle fois. Y a-t-il quelque chose que tu veux me dire ?

 

RODNEY : Tu ouvres la porte toujours de cette façon ?

SANDY : J’avais le sentiment que c’était toi.

RODNEY : Mets ton manteau.

SANDY : Où allons-nous ?

RODNEY : Où tu veux.

 

 

 
 

ÉPISODE 314

EPISODES

EPISODE 316